comment 0

Supprimer de manière sécurisée les données d’un serveur dédié

2020 : ENCORE UN ARTICLE !!!

Je me posais une question assez sérieuse, car j’ai migré mon serveur dédié sur une infra moins coûteuse.

Mais qui dit migration, dit supprimer les données de son ancien serveur (Et pas juste une suppression avec la commande rm hein, faut pas déconner).

Pourquoi pas une simple suppression ? Car les serveurs ne sont jamais nettoyés à ma connaissance par une suppression sécurisée quand il sont voués à de la location immédiate. Dans tous les cas il faut se dire que les disques durs ne nous appartiennent pas, donc il faut réécrire plusieurs fois sur le disque pour être sûr que la persistance n’existe plus sur le disque.

Effectivement, qui nous dit que la prochaine personne qui utilisera notre ancien serveur dédié ne s’en servirai pas dans un premier temps pour faire un peu d’analyse avec testdisk ou autre outil monté en System Rescue et dumper /dev/sdX vers un autre serveur ? Dans la vie, on ne fait pas confiance à un inconnu ? En informatique, c’est pareil !

Eviter les tentatives de récupération, c’est le but à tout prix. Pour cela, j’ai trouvé la commande « shred« , qui fait le job. La commande prend du temps toutefois. Donc armez-vous de patiente, ça n’a pas de prix !

Pour cela :

  • Booter en System Rescue sur l’ancien serveur une fois que vous êtes prêts à le résilier
  • Lancer en root la commande suivante (Où /dev/sda sera le disque à détruire) :
shred -f -z -v -u /dev/sda
  • Vous pouvez maintenant resillier votre serveur dédié en toute sérénité !

J’espère que cela vous servira !

A+

Filed under: Linux, Sécurité, Systèmes et Réseaux

About the Author

Posted by

Passionné d'informatique et de sécurité en tant que novice en la matière, et ayant un penchant pour le libre, j'essaye de vous faire partager les choses du quotidien.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.